jeudi 14 mars 2013

Comment savoir si une marque achète ses followers ou ses fans

Nous avions déjà abordé le sujet avec un précédent article, qui expliquait qu'acheter ses fans pouvait compromettre très sérieusement la réputation d'une marque. Certaines  n'hésitent pas à tricher tout en proclamant l'importance de l'authenticité, même en étant très connues et respectées. Nous allons voir dans cet article quels indices peuvent confirmer vos doutes sur les comptes Twitter ou Facebook que vous suspectez mener ce genre de pratiques.




Trouver le nombre de faux-followers sur Twitter

On peut facilement trouver si un compte Twitter a des followers loins d'être humains. Sur Twitter, il arrive souvent d'être suivi automatiquement par des bots, mais il suffit de faire le ménage régulièrement pour s'en débarrasser. Avec le "Fake Follower Checker", on peut voir facilement  comment se compose son nombre de followers : 



Trouver si un compte Facebook a acheté des fans

Pour Facebook, ce n'est pas aussi simple que pour Twitter. Fin 2012, Facebook a commencé à nettoyer les pages qui comportaient trop de faux profils, citant que 8.7 % des comptes étaient faux ou indésirables

A prendre aussi en compte avant toute accusation sur une page : l'edgerank de Facebook qui peu fausser le nombre de "personnes qui en parlent" ainsi que la portée des posts (en gros : plus une page a de fans, moins ses posts ont de portée, sauf si on paye des promoted posts, bien sûr!)

Avez-vous déjà aperçu la page d'une entreprise ou d'une personne qui venait tout juste d'être créée et qui avait plusieurs centaines de fans d'un seul coup ? Il existe cependant quelques indices qui peuvent prouver que les fans de cette page sont des robots ou des noms achetés à 2 euros la centaine. En pensant avoir un nombre élevé de fans, ils veulent ainsi inspirer la confiance aux nouveaux clients. Mais construire une communauté prend du temps et de l'investissement. Acheter des fans, c'est de la triche pure et simple. 

  • Commencez d'abord par vérifier la provenance et l'âge des fans. Avec cette étape, vous pourrez vérifier si les likes de la page viennent d'un pays fréquemment utilisé par les agences qui vendent des faux profils. 
  • Cliquez sur le nombre de like sur la page sous la cover photo : parfois ils peuvent être cachés, vous pouvez les retrouvez en cliquant sur la flèche des applications tout à gauche.
  • Étudiez les résultats. Vous pouvez maintenant lire les informations suivantes : la semaine la plus populaire, la ville la plus populaire  la tranche d'âge la plus populaire. Posez vous ces questions : Où se trouvent les locaux de l'entreprise ? est-ce que la ville la plus populaire est proche ? Ou se trouve t-elle dans un pays éloigné, réputé pour être une source de faux profils ?
  • Est-ce que la tranche d'âge la plus populaire correspond à la cible habituelle de ce type d'entreprise ?
  • Un exemple ici avec une page qui propose des services de communication pour les entreprises, basée à Paris ...
  • Combien y a t-il de "personnes qui en parlent" ? Si vous avez une page avec 35 000 fans et seulement 50 personnes qui en parlent, c'est un signe évident d'achat de likes.
  • Un exemple ici entre deux pages avec plus ou moins le même nombre de fans. On voit la grande différence qui saute tout de suite aux yeux. Une preuve de plus qui montre qu'avoir un grand nombre de fans ne veut rien dire, surtout si ils sont achetés.



  • Qui "aime" les publications quotidienne et le contenu ? C'est une étape facile à vérifier. Combien de j'aime reçoit la page ? Est-ce que le nombre de "j'aime" ou de commentaires par post est assez représentatif du nombre de fans ? Vous pouvez également vérifier les profils des personnes qui se sont manifestées sur les posts et voir s'ils sont légitimes ou non.

L'ensemble est plus important que les détails

Vous ne pouvez par vraiment déterminer si un compte à de faux fans avec une seule donnée pour preuve. Vous pouvez toujours donner le bénéfice du doute. A vous de récolter les preuves,  et de faire ce que vous en voulez avec.