vendredi 29 mars 2013

Les basiques du community management

Le métier de community manager est à la mode. Représentant en ligne et aussi sur le terrain d'une marque, ils sont de tout âge, expérience et ont tous des formations très différentes. Ils ont souvent de très grandes responsabilités, tout en étant les garants de la réputation en ligne de la marque. Bien qu'il n'existe pas de règles prédéfinies pour être un bon community manager, il y a quand même des bases afin de réussir dans ce métier.



1 - Devenir expert de votre produit ou de votre marque.

Les CM efficaces ne doivent pas non seulement connaitre leur marque sur le bout des doigts, mais il doivent aussi être passionnés par ce qu'elle propose. Ils sont en quelque sorte les évangélistes du produit.
En gros, cela veut dire qu'il faut en amont faire une recherche complète sur votre entreprise, et aussi connaitre ce que font les concurrents dans le même domaine.

2 - Prendre la défense des clients

Comprendre le produit vous permettra de savoir comment engager votre communauté, mais aussi de la comprendre et de se mettre à sa place. Construire une relation avec les clients vous rendra plus empathique, l'une des qualités nécessaires à un bon CM.

3 - Travailler sur vos compétences de communication

Un bon CM doit savoir comment engager, créer de la conversation efficace, afin d'aider ses clients. Pour cela, il doit savoir tenir un discours cohérent. Une formation en marketing ou en journalisme peut aider.

4 - Etre authentique 

Il ne suffit pas d'avoir une voix, mais de savoir comment l'utiliser à bon escient. Etre humblr, laisser son travail parler pour lui même, sans avoir à se vendre ou à passer pour un gourou ou un expert, permet de donner une image honnête de vous-même.

5 - Savoir être multitâche et connaitre les plateformes sociales

Les CM efficaces sont ceux qui peuvent faire plusieurs choses à la fois. Le rôle étant très différent d'une entreprise à une autre, il est toujours utile d'avoir une formation élargie sur de nombreux domaines. Les entreprises commencent à engager des CM, certaines pour la première fois, et ne savent pas encore vraiment quelles sont les qualités ou les tâches qu'il faut lui attribuer. Plus vous aurez de compétences, plus vous aurez de la chance d'avoir un poste. Il faut également posséder une bonne connaissance des différentes plateformes sociales, et penser à plus large qu'une page Facebook et un compte Twitter.

6 - Savoir engager en ligne et sur le terrain

Même si la communauté en ligne est importante, se connecter en personne aidera à renforcer la relation que vous construisez. N'hésitez pas à vous rendre à des conférences ou des meetups qui concernent votre domaine. Vous pourrez également apprendre des choses sur votre métier et échanger vos connaissances.

7 - Savoir s'adapter

Construire une communauté nécessite une stratégie bien réfléchie à l'avance. S'adapter aux nouveaux réseaux sociaux ou à ceux qui existent déjà est essentiel. Pour cela, il faut avoir une veille quotidienne sur les nouvelles technologies, l'évolution des Conditions d'Utilisation des plateformes sociales, les nouveautés visuelles ou publicitaires ...

8 - Faire connaitre votre métier à vos collègues

Vous ne pourrez pas tout faire tout seul. Avoir l'aide et le soutien de votre entreprise sera indispensable à un moment donné. Pour cela, il faut qu'ils comprennent ce que vous faites et en quoi consiste votre métier. Ca ne sera pas toujours facile, étant donné que le métier de CM est relativement récent, et que les personnes qui ne travaillent pas dans le domaine de la communication ont souvent des idées préconçues sur les tâches que peut avoir un CM. Il faudra pour cela éduquer, en prenant son temps, et en montrant des exemples concrets de vos projets ou accomplissement à ceux qui travaillent avec vous.


9 - Ne pas compter les heures

Contrairement aux magasins physiques, les réseaux sociaux ne ferment pas à 19h et restent ouvert 24h/24. Ne prévoyez donc pas de faire 35h de travail. La plupart des community manager travaillent du matin jusqu'au coucher, et même les week ends ou jours fériés. Ces heures ne sont pas comptées dans le salaire, mais un CM consciencieux sait qu'il doit quand même être présent pour répondre aux questions, aux commentaires ou parfois gérer des crises jusqu'à 3h du matin. C'est ce qui fera la différence entre un CM professionnel ou non.

Bonus :

  • Postulez pour des entreprises qui vendent un produit que vous utilisez et que vous aimez. N'ayez pas peur d'envoyer une candidature, même si elle ne propose pas d'emploi pour l'instant. De nombreuses entreprises, encore jeunes, se rendront compte dans un futur proche qu'elles ont besoin d'un CM.
  • Gardez toujours à l'esprit que les réseaux sociaux sont ancrés dans les interactions humaines et les relations. Si tout ce que vous faite ne concerne que la promotion pure de votre marque, vous n'êtes pas un community manager. Restez concentré sur le relationnel.