mardi 26 février 2013

Quelques rappels pour une bonne pratique du community management - deuxième partie

Dans la première partie des bonnes pratiques du community management, nous avions vu ce que l'on pouvait dire sur la vision générale des réseaux sociaux et les stratégies social media. Cette fois ci nous allons voir un peu plus en détail les trois réseaux sociaux les plus utilisés dans le monde : Facebook, Google Plus et Twitter. Comment utiliser ces plateformes sans passer pour un "noob" ou un spammeur ? Voici quelques guidelines et conseils pour vous orienter :

Les fans de votre page ne sont pas des objets ou des pions



Facebook

- La grande majorité des posts ou commentaires des visiteurs de la page n'ont pas de réponses. Ne soyez pas ce genre d'entreprise. Si vous souhaitez lancer une page sur Facebook, préparez vous à vous en occuper activement et à répondre à tous ceux qui prennent de leur temps pour vous laisser un feedback.

- Un bon moyen d'apprendre des choses de la part de votre communauté est de poser des questions (je ne parle pas des questions type "fill the blank").


- Même si Facebook continue à dire le contraire, ils ne vont pas changer le monde ou vous transformer la vie. Ils sont là pour se faire de l'argent, et en tant qu'entreprise, il faut vous préparer à ouvrir le porte monnaie. Si vous n'avez pas prévu un budget pour les publicités sur Facebook, repensez-y.

- Ne jamais, jamais acheter des likes.

- Vous souhaitez faire un concours sur Facebook pour gagner une centaine de fans. Mais que vont faire ces nouveaux fans quand le concours sera terminé? Auront-ils du contenu qui les empêcheront d'unliker la page ?

Google +

- Jusqu'à il y a 6 mois, la plupart des utilisateurs des réseaux sociaux (et même certains pros) qualifiaient Google + de ville déserte. Aujourd'hui c'est la seconde plateforme la plus utilisée dans le monde, après Facebook. Il est donc important d'intégrer ce réseau social dans votre stratégie, surtout si votre clientèle se compose en majorité d'hommes. 



- Pensez à bien remplir votre page. Mettez une cover attrayante, une image de profil et remplissez un maximum d'informations dans la bio, avec vos liens de blog, site et des autres profils de vos réseaux sociaux.

- Adaptez votre ton. Ici ce n'est pas Facebook, les utilisateurs de Google + sont beaucoup plus sélectifs. La plupart ont d'ailleurs quitté Facebook pour ne se consacrer qu'à Google + et/ou Twitter. Il faut savoir que les images marchent plutôt bien, et n'oubliez pas que vous pouvez mettre en forme vos textes en gras ou en italique.

- Encerclez avec bon sens : grâce à la fonction cercle, vous pourrez diviser vos contacts en différentes catégories. 

- N'hésitez pas à tenter l'expérience des Hangouts ou à créer une communauté. Vous pourrez échanger de façon originale et plus directe avec vos fans, qui sauront qu'il y a un humain derrière ce compte corporate.

- Pour suivre la diffusion virale d'un post, vous avez la fonction "Ripples" ou "écho". Vous pourrez voir en temps réel qui a partagé votre post, quels sont les personnes qui ont le plus d'impact dans votre réseau, les commentaires des personnes qui ont partagé votre post en public...


- N'oubliez pas de mettre régulièrement à jour votre page. Que vous postiez une fois ou deux par jour ou une fois tous les deux jours, il est important de ne pas laisser votre page à l'abandon. A noter également : le système d'authorship vous mettra en valeur dans les résultats du moteur de recherche.

Twitter

- Suivez les personnes que vous trouvez intéressantes. Évitez la tentation du "je follow back  ceux qui m'ajoutent". Si la personne est intéressée par ce que vous postez, ce ne sera peut-être pas votre cas.

- Il existe de nombreux outils pour analyser les données, les partages ... Par exemple Hootsuite. La plupart sont payants mais vous permettent d'avoir un retour intéressant sur votre stratégie.

- Ne répondez pas par DM automatique. C'est l'équivalent du spam sur Twitter et l'une des principales raisons qui fait que les utilisateurs ignorent leur boite de réception sur ce réseau.

- Engagez la conversation en posant des questions, en y répondant, en donnant des astuces...

- Prenez du temps pour assimiler la limite de caractères. Elle est de 140, mais le mieux à faire est de composer des tweets de 125 caractères, ce qui permet à vos followers de faire des "RT augmentés" (à l'ancienne).

- Ne jamais, jamais acheter des followers.

Dans la prochaine partie, nous verrons quelles sont les bonnes pratiques pour d'autres plateformes sociales et que penser de certains outils qui sont censés "mesurer votre influence."